find

Find: quelques utilisations pratique

Un petit mémo sur la commande find

Pour supprimer les fichiers de plus de 7 jours ( utile pour les sauvegardes )

find . -mtime +7  -exec  rm -vf '{}' \

 

Pour afficher tous les fichiers qui ont été modifiés  le 24 avril 2016

find . -type f -newermt 2016-04-24 ! -newermt 2016-04-25

 

Pour afficher tous les fichiers qui ont été accédés le 24 avril 2016

find . -type f -newerat 2016-04-24 ! -newerat 2016-04-25

 

Pour afficher tous les fichiers dont les permissions ont changés le 24 avril 2016


find . -type f -newerct 2016-04-24 ! -newerct 2016-04-25

 

logo-mysql

Mysql: Comment vérifier sa configuration de my.cnf ?

Pour vérifier une configuration de mysql
 

Lorsque vous "tuné" une base mysql, il peut être intérressant de vérifier la syntaxe que vous avez modifiée ou rajoutée.

/usr/sbin/mysqld --help --verbose  --skip-networking

 

et pour filtrer les réponses

 

/usr/sbin/mysqld --help --verbose  --skip-networking |grep -E "unknown|ERROR|Warning"

 

openldap

Ldap les commandes de base – aide mémoire

Mon aide mémoire openldap

1 Recherche

recherche ldap simple en ligne de commande

ldapsearch -LLL -x -H ldap://ldap.domaine.fr -b "dc=domaine,dc=fr" "uid=daminoux"

filtrer ce que l'on souhaite afficher

ldapsearch -LLL -x -H ldap://ldap.domaine.fr -b "dc=domaine,dc=fr" "uid=daminoux" mail cn givenName sn dn uid uidnumber objectclass

afficher le mot de passe d'un utilisateur ( il faut être identifié )
 

ldapsearch -LLL -x -H ldap://ldap.domaine.fr -W ::q "uid=daminoux" userPassword

2 – afficher la base

slapcat


3  – sauvegarder la base

slapcat > sauvegarde.ldif


4 – restaurer la base
 

slapadd < sauvegarde.ldif

 

redhat contre debian

syntaxe chkconfig et update-rc.d

Je me souviens jamais de la commande équivalente à update-rc.d  pour les Red hat et centos. Donc voici mon petit aide mémoire pour chkconfig et j'en profite pour rajouter les syntaxes update-rc.d .

Chkconfig pour les Red Hat:

Pour démarrer snmpd sur le runlevel 2

chkconfig --level 2 snmpd on

 

Pour voir l'état des  processus

chkconfig --list snmpd

 

Pour une mise en oeuvre en version graphique.

ntsysv

 

Update-rc.d pour les debian :

 

Pour mettre les runlevels préconisés dans les scripts init.d

update-rc.d snmpd defaults

 

Pour modifier la configuration par defaut. Par exemple démarrer snmpd en position 80 sur le runlevel 2

update-rc.d snmpd start 80 2

 

Pour voir ce qui est démarrer

ls /etc/rc2.d

ou

service --status-all

 

Pour connaître le runlevel actif

runlevel

ou

who -r

 

logo postgresql

Réinstaller complètement postgresql

Il se peut que vous deviez réinstaller complètement postgresql, par exemple si vous n'avez pas le bon encodage de votre instance ( Oui c'est un peu radical ).

 

1 On désinstalle postgresql

apt-get --purge remove postgresql\*

 

2 On supprime les fichiers restants

rm -rf /etc/postgresql/
rm -rf /etc/postgresql-common/
rm -rf /var/lib/postgresql/
userdel -r postgres

 

Normalement vous n'aurez pas a supprimer le groupe mais au cas où.

groupedel postgres

 

3 Et enfin on réinstalle

apt-get install postgresql

 

disque dur

LVM: rajouter un disque sur une machine

Si l'on rajoute un disque sur une machine linux et que l'on veut le mettre en LVM pur pouvoir augmenter la taille facilement et le monter sur /opt par exemple il faut :

1 créer le physiqual Volume

pvcreate /dev/hdb

 

2 créer un volume groupe et l'affecter au volume physique

vgcreate disque /dev/xvdb

 

3 créer un logical volume qui prendra tout le disque

lvcreate -l 100%FREE -n sup1 disque

4 formatage de la partition

mkfs -t ext4 /dev/disque/sup1

5 Modification du fstab pour qu'au prochain démarrage la partition soit monté

/dev/disque/sup1    /opt ext4    defaults        0       2

6 On monte le disque

mount /opt